· 

Suis-je hypersensible?

Me revoilà pour un article de blog imparfait sur l'hypersensibilité.

J'ai mis le doigt sur mon hypersensibilité il y a quelques semaines à peine...

En postant un épisode de mon podcast Inconsciente! je demande à mes abonnées d'Instagram s'ils me conseillent un podcast sympa à écouter.

Et bing! Constance me propose Métamorphose

Et reBing! Je tombe sur un entretien avec Fabrice Midal sur L'hypersensibilité

Et rereBing! J'achète son livre en Ebook ( en mode minimaliste) Etes-vous hypersensible?

Et là, révélation! Je ne suis plus folle comme j'aime à le dire autour de moi, je suis juste différente, décalée, intuitive, hypercréative avec un cerveau " pop corn" qui part dans tous les sens comme le dit si bien Fabrice Midal.

Fière de ma découverte, et surtout bien soulagée, je me questionne sur mon entourage et surtout mes patients que je reconnais dans ce livre. 

Et pour ajouter un Bing! Fabrice Midal propose 6 cours d'1h sur l'hypersensibilité. Trop fort!

Cours 1 :Comment savoir si je suis hypersensible

Le but ici n'est pas de paraphraser Fabrice Midal, mais bien au contraire de vous donner envie de le lire et de l'écouter si ce que je vous décris vous interpelle. Fabrice Midal décrit 6 éléments à explorer : 

1/ La sensibilité des sens

Personnellement je suis surtout sensible aux odeurs. Je ne comprends pas comment font les vigiles et encore moins les vendeuses à Sephora. Rien que de passer devant j'ai envie de m'évanouir.

Je me prends bien la tête aussi avec mon déodorant. Et les odeurs imperceptibles d'égouts c'est pour moi.

Côté son : impossible pour moi d'aller à un concert, la qualité du son est trop médiocre. J'ai du mal avec les gens qui parle très fort ( les manifestations, les grands magasins...)

2/L'émotionnel

Etre bouleversée, là où la majorité hausse simplement les sourcils. Parce que personne ne comprends que je me mette dans cet état là. Le mariage de Fredo, celui d'Emilie.

Idem avec les émotions moins cool. Plus de films d'horreur depuis presque 15 ans. Ras le bol de pleurer 1h après, tout ça pour faire plaisir à l'autre.

 

Idem avec les amis déprimés, je suis vite au fond du trou.

3/L'empathie

En tant que kiné je pense que j'ai bien développé mon empathie, alors en tant qu'hypnothérapeute je vous laisse imaginer. Sauf que professionnellement j'ai appris à me distancier de l'émotionnel.

 

 

 

4/Social

 

Je souffre sur les médisances, les jeux de pouvoirs, l'hypocrisie, j'ai fais un burn out et le silence de mes collègues m'a beaucoup touché.

5/Créativité

 

Je danse, je créé des costumes de danse, je couds, je bricole, je peints les murs, je jardine. Et maintenant je podcast, j'écris, et je me filme pour expliquer l'hypnose...

6/Cognitif

Le fameux cerveaux "Pop corn" ça explose dans tous les sens. J'ai des idées TOUT LE TEMPS.

 

Mes mains ne tapent pas assez vite pour suivre mon cerveau, tous  sujets confondus. Ce qui est très utile pour l'hypnose Ericksonienne et les techniques de confusion.

Cours 2 : Comment vivre des relations harmonieuses

Alors ici sept points détaillés par Fabrice Midal. Certains connus et maîtrisés, d'autres connus et non utilisés.

1/Apprendre le savoir-vivre et les règles de communication. Hors de question d'être cassant ou intolérant sous prétexte qu'on est hypersensible. Il est important de ne pas ouvrir son cœur à tout le monde. Accepter d'être blessé et transformer cette blessure en tendresse.

2/Ne pas avoir peur de sa vulnérabilité ( le courage de se mettre à nu, mais pas avec tous le monde vous l'avez compris)

Cela suppose de lâcher le perfectionnisme, d'ouvrir son cœur afin de nous rendre plus fort, et se libérer de la honte.

 

Petites précisions de Fabrice M. sur la honte :

*Se pardonner son côté faillible

*Comprendre qu'il n'y a pas d'émotions négatives

*Ne pas s'identifier à ses échecs

*Comprendre que tout ne dépend pas de vous!

 

3/Développer des relations sincères et profondes

 

4/L'intensité de ce que je ressens n'est pas l'intensité de ce que ressens l'autre

Susceptibilité, carte du monde de l'autre et interprétations qui font plus de mal qu'autre chose.

 

5/ Arrêter de croire que l'on a pas sa place au travail en tant qu'hypersensible

Toutes sociétés à besoin d'hypersensible même si elle les rejette.

 

6/Ne pas s'enfermer avec d'autres hypersensibles, car ce n'est pas toujours synonyme de tolérance, car chaque hypersensible est différents.

 

7/Savoir dire NON

Ca me rappelle un TikTok !

Merci de vos commentaires sur cette article, au plaisir de vous lire.

Écrire commentaire

Commentaires: 0